in

Conquête spatiale : SpaceX conclue un juteux contrat avec la Nasa

SpaceX a conclu un contrat de 80 millions de dollars pour lancer un satellite de recherche environnementale de la NASA à bord d’une fusée Falcon 9 depuis le cap Canaveral, fin 2022. Cela aura pour but de collecter des données sur les écosystèmes océaniques et les nuages; une mission que l’administration Trump souhaitait annuler.

La Maison Blanche avait proposé de mettre fin à la mission Plankton, Aerosol, Cloud and ocean Ecosystem, ou PACE, ainsi qu’à d’autres projets de sciences de la Terre, dans les trois premières propositions budgétaires de l’administration Trump.

Mais le Congrès a rétabli le financement pour ces trois missions, y compris dans le budget de l’année fiscale 2020, adopté par les législateurs et signé par le président Trump en décembre.

La NASA va maintenant de l’avant avec le développement de la mission PACE.

“PACE aidera les scientifiques à étudier la diversité des organismes qui alimentent les chaînes alimentaires marines et l’économie américaine. Elle aidera également à fournir des données avancées pour réduire les incertitudes quant aux modèles climatiques mondiaux et améliorer notre compréhension interdisciplinaire du système terrestre”, a déclaré la NASA dans un communiqué.

“Elle poursuivra également l’enregistrement systématique des principales variables atmosphériques associées à la qualité de l’air et au climat de la Terre”, ont écrit les responsables sur le site web de la mission PACE.

La NASA a annoncé mardi la sélection de SpaceX pour lancer le satellite PACE sur une fusée Falcon 9 en décembre 2022. Le coût total du lancement de PACE par la NASA s’élève à 80,4 millions de dollars, incluant le service de lancement et les autres coûts liés à la mission, selon l’agence spatiale.

“SpaceX est honoré de continuer à soutenir les missions d’observation scientifique critiques de la NASA en lançant PACE. Cette dernière aidera l’humanité à mieux comprendre, protéger et préserver notre planète”, a déclaré Gwynne Shotwell, président et directeur des opérations de SpaceX.

La mission sera lancée depuis la base aérienne de Cape Canaveral en Floride, a indiqué la NASA. Selon SpaceX, la fusée Falcon 9, qui doit lancer PACE, utilisera un booster de premier étage, déjà en service.

PACE volera sur une orbite polaire synchrone avec le soleil à 420 miles (676 kilomètres) au-dessus de la Terre.Il faudra donc que le Falcon 9 vole vers le sud depuis la côte spatiale de la Floride après une trajectoire initiale pour transporter la fusée au large.

Le couloir de lancement polaire sud depuis le cap Canaveral n’a pas été utilisé depuis 1960. Il exige que les fusées survolent Cuba et d’autres pays situés en aval, plutôt que d’avoir une trajectoire claire pour monter en orbite vers l’est, au-dessus de l’océan Atlantique.

SpaceX déplace certaines de ses missions en orbite polaire de la base aérienne de Vandenberg, en Californie qui était généralement utilisée pour les lancements de satellites polaires, vers le cap Canaveral.

Le premier lancement en orbite polaire depuis 1960 depuis la Floride  et non de Vandenberg, donc, comme prévu initialement, est prévu pour la fin mars. Il coïncidera avec le décollage de cap Canaveral de la charge utile d’observation radar SAOCOM 1B de l’Argentine .

Pourtant, un lancement de SpaceX en novembre, transportant le satellite océanographique américain et européen Sentinel 6A, doit toujours décoller de Vandenberg, selon les responsables de la NASA.

Le satellite PACE aura une masse de lancement d’environ 1 700 kg et transportera un imageur de la couleur de l’océan et deux instruments polarimétriques. La mission est gérée par le Goddard Space Flight Center de la NASA, où le vaisseau spatial sera fabriqué, et les Pays-Bas sont un contributeur international au projet PACE.

Le coût de la mission PACE est plafonné à 805 millions de dollars.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments