in

L’Ipad d’Apple souffle ses 10 bougies !

L’histoire secrète de l’iPad

ipad 10 ans

Le 27 janvier 2010, il y a 10 ans jours pour jours, Steve Jobs -ancien CEO d’Apple- annonçait la sortie imminente de l’iPad. La firme de Cupertino planchait sur le concept de l’iPad depuis les années 2000. La tablette verra officiellement le jour en boutique en avril 2010.

C’est à son retour aux côtés d’Apple que Steve Jobs lance un projet tenu secret. Il s’agit de créer un nouvel appareil, léger, peu encombrant et être innovant pour le monde de l’informatique. Baptisé Purple, le projet côtoie la concurrence avec notamment Microsoft et son Tablet PC. Ce dernier ne rencontre d’ailleurs pas un franc succès auprès du public. Steve Jobs ne baisse pas les bras pour autant, étant convaincu que ses ingénieurs pouvaient élaborer un bien meilleur appareil. Le projet Purple connaît des hauts et des bas au fil des années : Jobs manquera d’abandonner à plusieurs reprises, les prototypes se succédant mais n’étant jamais au point : trop grand, trop lourd, trop faible en autonomie… etc.

steve jobs ipad
Steve Jobs présentant l’Ipad

La sortie de l’iPad retardée… à cause de l’iPhone

L’iPad prend forme mais reste toujours à des dimensions bien trop généreuses. Steve Jobs décide de prendre un nouveau tournant dans l’histoire d’Apple, ce qui conduit à mettre en pause les recherches sur l’iPad sur une durée de 3 ans. En effet, le patron de la pomme Californienne n’est pas convaincu de pouvoir persuader le grand public qu’une tablette est plus utile qu’un ordinateur. En revanche, il est intimement convaincu qu’un iPhone aura bien plus de valeur aux yeux des consommateurs. Il s’agit donc à présent de miniaturiser l’iPad et d’en retirer les fonctionnalités essentielles.

L’iPad et ses limites

À sa sortie, l’iPad cartonne… Si bien que les ventes dépassent en nombre celles associées au lancement du premier iPhone. Cependant, au fil des années, le phénomène s’essouffle. Ceci est dû aux propres barrières limitantes de la tablette. En effet, une tablette ne peut remplacer entièrement un ordinateur portable. L’iPad est alors considéré comme un outil formidable pour consulter du contenu mais moins pour en produire. Rédiger un e-mail ou bien saisir un texte plutôt long sur la tablette n’est pas optimal et l’est encore moins lorsque l’on souhaite faire plusieurs tâches de ce type en même temps.

L’iPad : un caméléon qui s’adapte à son environnement

Apple réagit très vite aux problèmes liés à l’ergonomie et au multitâche. Pour ce faire, l’entreprise sortira en 2015 l’iPad Pro, ayant un bien plus grand écran, un stylet compatible (l’Apple Pencil) ainsi qu’un système permettant de connecter un clavier physique (sans passer par la case Bluetooth). Les années passant, Apple s’adaptera au besoin du consommateur. Alors que le tout premier iPad était principalement conçu pour consulter du contenu, les modèles les plus récents permettent une interactivité repensée. On peut également citer l’Apple Pencil, aujourd’hui en seconde génération, qui créera à lui seul une nouvelle école d’art pour les designers digitaux. Apple ne cesse de réinventer son iPad afin de lui permettre de suivre la courbe des exigences de son public, ce qui est à coup sûr la clé de son succès.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments