in

Maison connectée : les enjeux de la domotique en 2020

L’année 2019 a été incontestablement une année de folie dans le domaine de la technologie. Cela a commencé avec le défilé des dirigeants de sociétés de médias sociaux jouant avec les membres du Congrès. Nous avons ensuite assisté à l’entrée de grands acteurs comme Apple et Disney dans le secteur du streaming. La fin a été aussi grandiose avec l’introduction de nouveaux modèles de smartphones avec des écrans “pliables”.

Après avoir passé quatre jours à l’énorme Consumer Electronics Show de Las Vegas début janvier, je m’attends à ce que l’année 2020 soit remplie d’initiatives technologiques et de nouveaux produits susceptibles de changer la vie des gens. Voici mon point de vue sur quatre grands changements potentiels relatifs à la maison intelligente pour la nouvelle année.

2020 : l’année de la 5G et du WiFi 6 ?

On nous l’avait pourtant annoncée, mais la 5G est une des grandes absentes en 2019. Bien que les téléphones compatibles 5G aient commencé à faire leur apparition l’année dernière (principalement Huawei et Samsung), Apple a laissé tomber la 5G sur son iPhone 11, annoncé en septembre dernier.

La décision d’Apple d’exclure la 5G était certainement basée sur le fait que l’infrastructure dédiée n’était pas encore au point. Il faudra certainement encore du temps à Apple pour introduire son propre modem 5G . Cependant, cela a également coïncidé avec l’achat par Apple de l’activité 5G d’Intel. Ce point est important étant donné la position d’Apple en termes de part de marché (42% sur le marché américain à la fin du 3ème trimestre 2019, selon Counterpoint.com).
Il est difficile d’envisager un solide déploiement de la 5G sans la participation d’Apple. Cela dit, on s’attend à ce que les iPhones 2020 de la marque (peut-être avec l’aide de Qualcomm, à court terme) prennent en charge la technologie cellulaire 5G mmWave.

Cette dernière permet d’atteindre des vitesses fulgurantes et d’atténuer les problèmes de ligne de visée (ce qui signifie que vous pouvez l’utiliser efficacement dans un bâtiment ou une maison). L’année 2020 sera en grande partie une année de croissance pour la 5G, car tous les grands opérateurs déploient leur mise en œuvre en plusieurs phases.

Tout comme je m’attends à ce que 2020 soit une année importante pour les ventes de smartphones compatibles 5G, car les consommateurs attendent avec impatience cette évolution.

Les services de diffusion en streaming continueront à coûter plus cher

L’une des tendances les plus malheureuses en 2019, qui devrait se poursuivre, est l’augmentation constante du coût des services de diffusion en streaming.

Presque toutes les grandes plateformes de streaming, y compris Netflix, Hulu et (plus récemment) Sling TV, ont augmenté le coût mensuel de leurs abonnements.

Sling TV;peut-être le service de streaming TV en direct le plus populaire, du point de vue des abonnés; a ajouté 214 000 abonnés au troisième trimestre 2019, portant ainsi son nombre total d’abonnés à 2,686 millions.

Cependant, la société a également augmenté les prix de ses volets “Orange” et “Bleu” en décembre, suite à sa décision d’ajouter plus de chaînes d’information en direct, de chaînes sportives et d’améliorer le support du DVR.

Malgré une concurrence accrue dans le domaine des chaînes de contenu en continu (avec des sociétés comme Apple et Disney), les consommateurs ne doivent pas s’attendre à ce que ces hausses de prix ralentissent cette année, en particulier pour les services de diffusion en continu qui comprennent des programmes télévisés en direct.

L’un des principaux facteurs à l’origine du phénomène a été la possibilité de réaliser des économies par rapport à un abonnement classique au câble ou au satellite. Les sociétés concernées ont souffert de leurs propres problèmes de coûts, car les diffuseurs locaux ont augmenté les “frais de retransmission” pour les chaînes locales au cours des dernières années.

La cybersécurité dans la maison intelligente deviendra encore plus difficile

Compte tenu de l’augmentation exponentielle des dispositifs IdO dans les foyers, il est impossible d’ignorer l’importance d’une cybersécurité efficace. Malheureusement, de nombreux consommateurs sont tellement séduits par les avantages de la technologie de la maison intelligente qu’ils en ignorent les risques.

Les solutions de cybersécurité classiques (par exemple, les logiciels antivirus et les pare-feu basés sur le client, les VPN matériels et logiciels, les routeurs dotés de meilleurs outils de gestion de la sécurité intégrés, etc.) offrent un degré de sécurité et de protection de la vie privée plus élevé aux consommateurs.

Mais le fait est que les attaques par déni de sécurité (DOS), les demandes de rançon, le vol d’identité et les violations de données sont encore courants et ne tendent pas à vouloir disparaitre.

Trend Micro a récemment publié un rapport dévastateur prédisant que 2020 sera une année d’attaques accélérées par les cybercriminels sur les dispositifs IdO, dont beaucoup utiliseront l’apprentissage machine (ML) et l’intelligence artificielle pour commettre des actes d’espionnage et d’extorsion.

Il est grand temps que les fabricants d’appareils pour la maison intelligente explorent une approche de la cybersécurité basée sur la “résilience des terminaux”, similaire aux capacités qu’offre Absolute Software dans le domaine de l’entreprise.

La résilience est une approche fondamentalement différente de la cybersécurité, qui met l’accent sur la réaction rapide, la récupération et la guérison des dispositifs en temps réel. Christy Wyatt, PDG d’Absolute Software, a récemment écrit un article convaincant dans Forbes sur les raisons pour lesquelles les entreprises devraient aborder la sécurité des points d’accès de cette manière.

Cette approche s’est avérée extrêmement efficace dans les grandes entreprises qui déploient et gèrent des milliers de dispositifs clients. Mais il est peut être plus difficile de la mettre en œuvre dans un contexte de consommation, étant donné la complexité des dispositifs de la maison intelligente, qui est le fait de plusieurs fournisseurs.

Quoi qu’il en soit, les fabricants d’appareils de domotique devraient être à l’écoute, car les avantages potentiels sont tangibles.

Quelques réflexions finales

Cette année, le CES comptait plus de 176 000 m² d’espace d’exposition et plus de 4 000 fournisseurs. Les nombreuses réunions, conférences et démonstrations auxquelles j’ai participé m’ont conforté dans certaines suppositions. Je vous ferai part à la fin janvier de toutes les surprises du salon – il y en a toujours quelques-unes. Restez à l’écoute.

Note de l’auteur : Moor Insights & Strategy, comme toutes les sociétés de recherche et d’analyse, fournit ou a fourni des recherches, des analyses, des conseils et/ou du consulting à de nombreuses entreprises de haute technologie du secteur, notamment Qualcomm, Intel et Google. L’auteur n’a aucune position d’investissement dans l’une des entreprises citées dans cet article.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments