in

Maison connectée & sécurité : 5 conseils anti-hack pour vous protéger

La technologie de la maison intelligente étant de plus en plus populaire, le nombre d’attaques sur les appareils connectés est également en augmentation.

Une récente série d’incidents impliquant des dispositifs d’IdO (Internet des Objets) grand public a permis à des utilisateurs malveillants d’accéder à des réseaux domestiques, par le biais de failles dans la sécurité des dispositifs.

De nombreux consommateurs peuvent maintenant être réticents à utiliser des dispositifs IdO, même si nombre de ces violations sont dues à une mauvaise configuration par l’utilisateur, lui-même.

L’IdO a un rôle important à jouer dans l’avenir des appareils domestiques. Eviter cette technologie ne profite pas aux utilisateurs, sur le long terme. Ceux qui arrivent à sécuriser correctement leurs appareils peuvent profiter de leurs avantages, en toute tranquillité. Ci-dessous, voici 5 mesures essentielles que les utilisateurs peuvent suivre pour protéger leur technologie et leurs systèmes de sécurité domestiques, contre le piratage.

1. Réfléchissez avant d’acheter

Bien que les appareils intelligents soient pratiques, ils collectent une quantité importante de données personnelles. Pour vous protéger, apprenez quel type de données est collecté, comment elles sont stockées et protégées, comment elles sont utilisées et si elles seront partagées avec des tiers.

Avant d’acheter un appareil, faites des recherches pour savoir quelles sont les protections dont vous disposez contre les violations de données de votre système. Vous pouvez vous aider de nos guides d’achat domotique pour cela.

2. Ne pas utiliser les réglages par défaut

Dans les années 90, “The Club” était un moyen de dissuasion populaire que les gens mettaient dans leur voiture pour prévenir les vols. Il n’éliminait pas le vol, il était assez facile à contourner, mais c’était un obstacle à surmonter !

De même, les paramètres par défaut des dispositifs de l’IdO font de vous une cible facile. Les modifier est la base, pour la sécurité. Le simple fait de changer le mot de passe est facile et réduit néanmoins les risques.

3. Prenez des mesures de sécurité proactives

La prolifération des dispositifs IdO oblige les consommateurs à revenir aux bases de la mise en réseau à domicile, comme l’isolation des zones Wi-Fi, l’établissement de mots de passe forts et la vérification de l’utilisation mensuelle pour identifier les anomalies.

Garder un œil sur toute divulgation publique de vulnérabilités, dans la plateforme spécifique que l’on peut utiliser, aidera à résoudre les problèmes avant qu’ils ne causent des dommages personnels.

4. Traitez vos données comme vous traitez votre argent

Chaque fois que vous ajoutez un nouveau dispositif à l’IdO, vous ajoutez une nouvelle vulnérabilité. Tant que nous ne changerons pas le paradigme actuel des intégrations d’applications et de la copie de données, la situation ne s’améliorera pas.

Le conseil que je donne toujours est de penser à vos données comme si c’était votre argent. Chaque fois qu’une application demande la permission d’accéder à vos données, imaginez qu’elle demande plutôt d’accéder à votre argent. Le feriez-vous quand même ?

5. Assurez-vous de recevoir une formation adéquate, en matière de sécurité

Le problème de l’introduction de la technologie dans les foyers est le manque d’éducation. Aujourd’hui, les consommateurs sont peu informés sur les mesures à prendre pour protéger leur foyer des cyberattaques, au moment de l’achat ou de la recherche d’un produit.

Les manuels d’utilisation devraient non seulement fournir des informations sur la “manière d’installer”, mais aussi sur la “manière de sécuriser”, et les installateurs devraient offrir des services et des formations en matière de cybersécurité aux consommateurs.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments