achat glyphosate France
© sciencesetavenir.fr
in ,

Désherbant : avez-vous le droit d’utiliser et d’acheter du glyphosate en France ? Nos réponses

Avec le retour du beau temps, vous avez certainement envie de vous occuper de votre jardin. Afin de lutter contre les mauvaises herbes, vous souhaitez sans doute utiliser un herbicide. Toutefois, quel type de désherbant est-il possible d’utiliser ?

Que faut-il savoir sur les herbicides qui font l’objet d’une interdiction en France ?

Depuis, la date du 1er janvier 2019, les jardiniers amateurs n’ont pas le droit d’acheter les pesticides ou les produits phytopharmaceutiques de synthèse chimique. Ils ne peuvent acquérir que les produits phytopharmaceutiques d’origine naturels pour se débarrasser des mauvaises herbes.

La loi Labbé : la loi encadrant l’usage des produits phytosanitaires sur le territoire français

Établie le 6 février 2014, la loi 2014-110 ou loi Labbé a pour objectif d’interdire l’utilisation et de restreindre la vente de l’ensemble des produits phytosanitaires de synthèse dans les JEVI (Jardins et Espaces Végétalisés et les Infrastructures).

D’après cette loi, voici les produits que les particuliers peuvent utiliser dans le cadre du jardinage :

  • les produits de biocontrôle ;
  • les produits qui sont utilisés dans le cadre de l’agriculture biologique et ayant la mention EAJ (Emploi Autorisé au Jardin) ;
  • les produits à faible risque selon le règlement (CE) n° 1107/2009 du Parlement européen et du Conseil du 21 octobre 2009.

Dans le cas où les jardiniers amateurs ont encore en leur possession des bidons, sprays et autres types de contenants d’herbicide puissants interdits, ils doivent s’en débarrasser. Pour cela, ils doivent les rapporter en déchetterie ou les déposer au niveau d’un point de collecte. Si c’est possible en les laissant dans leur emballage d’origine.

A lire également :  Voici les réponses aux 3 questions récurrentes sur la taille de l’aubergine

Quelle est l’amende à laquelle un particulier s’expose en cas d’utilisation du glyphosate ?

Les personnes qui désobéiraient à la loi interdisant l’usage du glyphosate s’exposent à des sanctions sévères. En effet, de lourdes peines sont prévues par le Code rural et de la pêche maritime, art. L253-17 :

  • 6 mois d’emprisonnement ;
  • et 150 000 € d’amende

Il est à noter que c’est l’Office français de la biodiversité qui a la charge de contrôler la bonne application de la réglementation en matière de désherbage.

https://www.instagram.com/p/CeZIOFHtaU_/

Quelles sont les alternatives aux désherbants ?

Si vous voulez éviter d’utiliser des désherbants ou des produits chimiques agressifs de toutes sortes dans votre jardin, il existe d’autres solutions inoffensives et naturelles pour tuer les mauvaises herbes.

À titre d’illustration, il vous est possible de :

  • réaliser régulièrement un arrachage manuel des mauvaises herbes à la binette ;
  • verser de l’eau bouillante sur les herbes à éliminer en faisant attention à ne pas toucher les autres plantes ;
  • utiliser une source de chaleur pour tuer les racines et les enlever plus facilement ;
  • avoir recours au désherbage par solarisation, en plaçant une fine bâche transparente sur la zone où se trouvent les mauvaises herbes à éliminer ;
  • pulvériser du vinaigre sur les mauvaises herbes ;
  • mettre en place un paillage : le fait d’ajouter une couche de paillis aux pieds des plantes permet de stopper la croissance des mauvaises herbes.

Rédigé par Arnaud Magel

Constamment à la recherche du bon plans et du juste prix, je vous partage ici les dernières bonnes affaires et promotions interessantes pour faire des économies.