in

Guide pratique dédié aux débutants pour cultiver des arbres fruitiers dans un jardin

Rêvez-vous de croquer dans un fruit fraîchement cueilli et bien juteux ? Débutant en jardinage avec deux mains gauches ? Vous pouvez passer du rêve à la réalité en plantant des arbres fruitiers dans votre jardin. Toutefois, cela demande certaines connaissances et beaucoup de patience. 

Deux arbres fruitiers les plus accessibles aux débutants

Les novices en plantation doivent privilégier certaines espèces qui s’avèrent faciles à cultiver. Par exemple, le prunier demande juste un sol bien drainé et un emplacement bien ensoleillé. Il est moins accessible aux maladies et peut se cultiver sous tous les climats. Comme entretien, il vous suffit de couper régulièrement les branches abîmées. Pour une fructification abondante, choisissez les variétés autofertiles, à savoir le prunier Mirabelle de Nancy, Quetsche d’Alsace, Queen Victoria, etc.

Le cerisier est également connu pour sa forte résistance au froid. Il se cultive au soleil et à l’abri du vent. Il n’apprécie pas les terres argileuses et n’exige aucun soin particulier. À noter que trop de taille risque de l’affaiblir. Le cerisier Bigarreau Summit, Griotte de Montmorency et Bigarreau de la Saint-Jean sont les variétés les plus autofertiles.

Planter des fruitiers nains : les astuces pour débutants

Petit ou grand jardin, chacun a droit à son arbre fruitier. Si vous disposez d’un petit jardin, le mieux est d’opter pour les fruitiers nains. Ces derniers se cultivent entre mi-novembre et mi-mars. Vous pouvez commencer par creuser un trou de 50 cm de diamètre et 40 à 50 cm de profondeur. Puis, mélangez la terre avec un engrais organique (lombricompost et corne torréfiée). Afin d’éviter que les racines soient en contact direct avec l’engrais, vous devez rajouter une couche de terre dessus.

Pour les fruitiers nains livrés en pot, il est essentiel de tremper les racines dans de l’eau avant de les planter dans le trou. Vous n’avez plus qu’à couvrir ce dernier avec de la terre bien émiettée mélangée avec un peu de terreau. Important ! Arrosez abondamment le sol avec 15 à 20 L d’eau après la plantation.

Rédigé par Germain

Germain est Diplômé en Communication journalistique, a suivi deux années d'études philosophiques et a occupé le poste de rédacteur en chef d'une revue semestrielle locale. Il a commencé la rédaction web en juillet 2018, étant actuellement chef de projet et formateur dans ce domaine.