Pierrere Constituee
in

Pierre reconstituée: qu’est-ce que c’est et comment la poser en œuvre

La pierre est un matériau empreint d’élégance et possède d’excellentes caractéristiques. Cependant, lorsqu’il s’agit de variétés spécifiques utilisées pour les revêtements, comme le granit ou le marbre, son coût peut être prohibitif et ne pas correspondre au budget de ceux qui souhaitent construire ou rénover un bien immobilier.

Une option alternative et fonctionnelle est la pierre reconstituée, parfois appelée à tort pierre synthétique, car elle est reconstituée à partir d’un mélange de matières premières naturelles. Ce matériau imite l’apparence de la pierre véritable, offrant une image esthétiquement similaire, et son utilisation évite des dépenses excessives.

La nature écologiquement durable de cette pierre reconstituée, combinée à son avantage économique, a été l’une des principales raisons de sa popularité croissante dans le secteur de la construction.

Qu’est-ce que la Pierre reconstituée ?

La pierre reconstituée est un produit manufacturé. Pour la produire, on examine la structure et les variations de couleur des matériaux que l’on souhaite imiter. Une fois l’équilibre idéal entre les composants sablonneux, le liant et les différentes couleurs déterminé, la phase de production commence.

Le procédé consiste à combiner des éléments inertes tels que l’argile, le sable et le gravier, avec un liant, souvent du ciment. Des pigments ou de la poudre de pierre authentique sont ensuite ajoutés, sans recourir à des colorants supplémentaires.

En ce qui concerne les revêtements extérieurs, il est possible d’utiliser des matériaux alternatifs plus légers à la place des composants inertes traditionnels. Cela inclut des substances comme le polystyrène broyé ou l’argile expansée, garantissant des produits plus légers tout en conservant robustesse et qualité.

A lire également :  Chauffage électrique : ces 3 astuces à connaitre pour ne pas avoir un coup de chaud

Après avoir préparé le mélange, celui-ci est versé dans des moules spécifiques de différentes formes et tailles.

Classification, mise en œuvre et entretien de la pierre reconstituée

Il existe principalement deux catégories de pierres reconstituées, différenciées selon le liant utilisé pendant la phase de préparation :

  • Pierres à base de ciment, robustes et résistantes au gel, donc adaptées aussi bien pour les intérieurs que pour les extérieurs.
  • Pierres à base de plâtre, légères et recommandées uniquement pour les espaces intérieurs en raison de leur porosité.

La production de ces matériaux donne généralement lieu à des panneaux qui se transforment en dalles ou briques. Ils sont fixés aux surfaces à l’aide d’un adhésif puissant sans glissement et d’un mortier de joint pour les intersections.

La mise en œuvre des murs en pierre sèche est aisée et peut être effectuée sur différentes surfaces, à condition d’avoir vérifié la capacité portante de la surface elle-même.

Entretien et conservation de la pierre reconstituée

L’installation de la pierre reconstituée est aussi facile que son entretien.

Il suffit d’appliquer un produit hydrofuge à l’aide d’un pinceau pour éviter que l’humidité ne compromette l’aspect du revêtement.

Pour un nettoyage approprié, on peut utiliser un balai en sorgho à sec, en évitant les nettoyeurs vapeur ou les produits chimiques trop forts.

Pour les revêtements intérieurs, il est conseillé d’utiliser un aspirateur équipé d’une brosse en soies.

Geopietra, la référence en matière de pierre reconstituée pour revêtements intérieurs et extérieurs

Geopietra introduit des revêtements innovants en pierre reconstituée, combinant durabilité, beauté esthétique et haute qualité technique.

A lire également :  Et si l'État vous donnait 1000 € pour vous débarrasser de votre vieille chaudière ?

La gamme « murogeopietra » se distingue par 6 styles de maçonnerie et 50 designs, proposés dans diverses nuances, pour un total de plus de 130 couleurs mélangables.

Un exemple de design dans ce style est le modèle “Moderno P78”, disponible en 3 variantes chromatiques et de dimensions allant de 50 à 600 cm2, avec une épaisseur variant de 3 à 7 cm, parmi lesquelles la teinte de gris pâle se démarque.

Rédigé par Guilhem Chauvin

Germain est Diplômé en Communication journalistique, a suivi deux années d'études philosophiques et a occupé le poste de rédacteur en chef d'une revue semestrielle locale. Il a commencé la rédaction web en juillet 2018, étant actuellement chef de projet et formateur dans ce domaine.